Sortie scolaire du 25 septembre

Compte-rendu de la sortie du 25/09/2015
fait par
les élèves de CM d’Artaix
198Nous étions dans la cour puis nous sommes montés dans le bus pour aller à Saint-Nicolas-des Biefs pour se rendre au pied de la 1ère éolienne après nous avons rejoint les 2 suivantes à pied puis ensuite nous avons vu les autres éoliennes dans le bus.

205

 

 

 

 

A 11h30 nous sommes partis au barrage du Chartrain , le technicien nous avait expliqué sa construction et son fonctionnement. Nous sommes montés tout en haut puis nous sommes redescendus par l’autre coté,nous avons pique-niqué au pied du barrage et ensuite nous sommes repartis .

219

Nous sommes allés à la station d épuration de Roanne. Quand nous sommes arrivés, Sébastien l’employé, nous a accueilli puis il nous a fait visiter son lieu de travail. Ensuite il nous a dit à quoi servaient tous les boutons et nous sommes sortis dehors ça puait ! C’était immense ! Il nous a dit comment on traitait l’eau. Il y avait un grand bassin plein de boue : le bassin tournait doucement. Ensuite, ça arrivait dans un tuyau et c est là que sortait la boue et ça faisait un drôle de bruit dégoûtant mais qui nous a bien fait rire. On a aussi mis un casque pendant toute la durée de la visite, c’est obligatoire pour la sécurité. Malheureusement on n’a pas pu le garder et nous sommes remontés dans le bus pour repartir à l école .

221250

Un commentaire

  1. très belles photos,dommage que ce soit peut être les dernières d’une école à Artaix. plus d’école ,plus de vie.
    plus facile de s’occuper du bac au port ,d’un four à pain ,de la vigne et bien d’autres sornettes…pire que nos politiques à haut niveau.
    c’est vrai que certaines personnes ont le savoir de »l’école de la vie » ;voir l’éditorial sur le site de » l’école de la vie »
    petit extrait: »trop souvent,les enseignants,bardés de diplômes mais très ignorants vis à vis des véritables et incisives questions de la vie…. »
    à croire que certains souhaitent que l’école ferme quand on ose poser la question à notre professeur des écoles « connaissez vous votre prochain poste? » de quoi lui remonter le moral.
    je m’arrête mais j’espère que certains vont se réveiller et se faire entendre.
    cordialement
    l’indésirable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *