Suite à l’interdiction l’utilisation de produits phytosanitaires la commune d’Artaix a investi dans l’achat deux lamas pour palier à l’obligation de ne plus utiliser de pesticides sur la commune

Lima et Maya

C’est donc en délégation qu’Arnaud Bonnet, employé communal, Laura Sotton, secrétaire de Mairie et Eric Nevers, Maire d’Artaix se sont rendus dans une ferme de l’allier pour rechercher les spécimens permettant de pallier à ces nouvelles exigences réglementaires.
Arnaud Bonnet se félicite de cet achat qui selon lui est le seul moyen de faire face au problème d’entretien des pelouses de la commune. Le Lama n’est pas sélectif et il est capable de manger l’équivalent de son propre poids en matières végétales. Ce sont des économies non négligeables en termes de carburant et de rentabilité de tonte.
Laura quant à elle y voit un intérêt écologique, les déjections produites par les animaux pourront être utilisées comme fertilisant ou comme activateur de compost permettant de valoriser les déchets végétaux laissés dans le collecteur de déchets verts.
Mais Eric Nevers veut aller plus loin, la tonte et le tissage de la laine pourraient être réalisés par les enfants de la commune lors des activités périscolaires et en formant Sylvie Charbonnel à l’utilisation d’un métier à tisser c’est un véritable savoir-faire « made in Artaix » qui pourrait être développé.
Le Maire estime que si l’investissement n’est pas anodin pour la commune, environ 15 000 euros tout compris, (animaux, métier à tisser, vétérinaires…) si les enfants arrivent à produire 5 gilets en Laine par semaine l’opération pourraient être rentabilisées en seulement 3 ans, gageant que cette production, au bon vouloir des enfants pourrait être multipliée par deux ce qui pourrait être une véritable manne financière pour la commune.
En photo Lima et Maya le couple de Lama qui rejoindra Artaix dans quelques semaines.

Un commentaire

  1. Et en plus, Serge, l’employé municipal pourra s’occuper des lamas !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *